Arts décoratifs

 

Tout ce qui est présenté ici est destiné à la vente.


En art, il n'y a pas de genre mineur, car la manière importe peu, pourvu que l'état d'esprit soit aussi engagé, quelle que soit l'expression choisie. Les arts décoratifs m'intéressent, surtout lorsqu'il s'agit de peindre sur des objets. Le bois reste mon support de prédilection, depuis très longtemps, toutes catégories confondues.

On trouvera donc ici toutes sortes de choses décorées en m'inspirant de motifs bretons, traditionnels ou modernes ; ou selon ma propre manière, née de cet état d'esprit.


 

clic sur les vignettes pour ouvrir les pages

Vénus de Bretagne
Vénus
Boiseries
Décors
 
 
 
Boîtes
Mobilier
Boîtes
Petits objets divers
 
Pierres


C'est en 1993 que j'ai découvert le mouvement artistique breton d'entre-deux-guerres des Seiz Breur (7 frères) – dont je ne connaissais que Xavier de Langlais –, par le truchement de deux grands articles de la belle revue culturelle Ar Men (la pierre). J'ai tout de suite été fasciné par cette esthétique art déco aux teintes de la matière bretonne. Ce mouvement fut créé par une femme remarquable, Jeanne Malivel, qui lui donna le nom d'un conte qu'elle écrivit en gallo. Il regroupa une cinquantaine d'artistes (peintres, illustrateurs, graveurs, sculpteurs, architectes, écrivains, musiciens) souhaitant établir des ponts entre la créativité artistique et le savoir-faire artisanal d'une part, et d'autre part entre la tradition et l'innovation ; ce à quoi il faut également ajouter un double (et cohérent) attachement à la langue bretonne et à la foi catholique.

Je me suis saisi de cet ardent flambeau culturel et commençai par copier certains motifs, en les adaptant selon le support. Cela dura peu car j'ai assez rapidement développé naturellement mes propres codes graphiques, à partir de ceux découverts : le soleil couchant dans la mer (soleil seul ou vague seule) symbole de l'ouest maritime, motifs floraux (principalement la fougère naissante), des figures abstraites (entrelacs, triangles) ou des motifs traditionnels bretons (broderie, plume de paon, tête de bélier, cœur, etc.). J'ajoute que je n'utilise jamais des symboles trop galvaudés ou connotés comme l'hermine (qui est un signe féodal tandis que je suis très républicain) ou le triskel (qui n'est même pas une invention celtique).



 

NON SOLVM ... SED ETIAM